Le Syndrome de Dilatation - Torsion de l'Estomac

 

Le syndrome de dilatation-torsion de l’estomac (SDTE), appelé dans le langage courant "retournement d'estomac" , concerne principalement les grandes races de chien mais des cas ont été observés chez des petites races et miniatures.

Parmi les races les plus touchées, nous retrouvons le Dogue Allemand, le Saint Bernard, le Setter Anglais, le Braque de Weimar, le Berger Allemand, l’Akita Inu, le Boxer ou encore le Caniche.

A titre d’exemple, plus de 30 % des Dogues Allemands présentent un épisode de dilatation-torsion d’estomac au cours de leur vie. Mâles comme femelles sont touchés de façon égale.

 

Le SDTE est une pathologie qui a de multiples cause et que l'on impute généralement à un exercice physique important avant ou après un repas copieux, mais le stress et l’anxiété peuvent également augmenter les risques de dilatation-torsion de l’estomac chez le chien. Plusieurs facteurs de risque  en sont donc à l’origine mais la cause précise n’est pas encore clairement déterminée.

L’âge du chien est également un facteur de risque bien que le SDTE peut survenir à n’importe quel âge. Le lien de parenté au premier degré avec un chien victime de cette pathologie augmente le risque de 63% ! Il convient donc d’écarter de la reproduction les individus touchés.

 

Les symptômes qui devront vous alerter sont les suivants:

  • Le chien n'est pas comme d'habitude soit agité soit prostré

  • Le chien est anxieux, il ne peut ni se poser, ni se détendre

  • Le chien salive énormément jusqu' à avoir de la mousse blanche dans sa gueule

  • Le chien fait des efforts infructueux pour vomir

  • L'abdomen se détend par météorisation de l'estomac. En tapotant l'abdomen on entend un bruit sourd comme celle d'un ballon 

  • Le chien adopte une position voutée : dos rond et tête qui pend

  • Le chien halète parfois très vite

  • Le chien peut vouloir se cacher, déambuler sans cesse gratter le sol ; essayer de défequer sans y arriver. Il peut pleurer

  • La couleur des muqueuses est rouge foncée pour devenir blanche, puis violacée par la suite

  • La respiration devient difficile

  • La fréquence cardiaque augmente

  • Le chien devient faible et a du mal à se tenir sur ses pattes. Si le temps passe il finira par s’effondrer et perdre connaissance

Il faut agir vite et prévenir un vétérinaire disponible en lui décrivant les symptômes et mettez-vous en route pour la clinique vétérinaire de garde.

  • Avant, faire avaler un tube de Gastrogel et de Polysilinale pour ralentier la production de gaz et gagner un peu de temps

  • Si le SDTE est avancé et que l'état du chien est fortement dégradé, l'estomac extrêment balloné, essayer de ponctionner l'estomac au travers de la peau (gastrocentése) . Pour cela il faut avoir une aiguille à injection de gros diamètre (aiguille rose 18G) La ponction se fait en général du coté droit en arrière de la dernière cote. Tapoter bien pour ne pas atteindre la rate (son creux) Planter l'aiguille d'un coup sec, sans hésitation... En général vous entendrez le bruit de l'air s'échapper. Maintenez l'aiguille en place d'une main et exercer une pression sur le ventre de l'autre main.

 

La dilatation et la torsion de l’estomac chez le chien sont très graves. Le taux de mortalité chez les chiens pris en charge se situe entre 20 et 45%. Il nous incombe donc de réagir très vite en cas de SDTE et surtout de prévenir cette pathologie par notre vigilance vis à vis des facteurs de risque. Si ce n’est pas déjà fait, et devant le coût que représente une intervention chirurgicale, pensez à souscrire une assurance santé pour votre chien

 

Comment prévenir la dilatation-torsion de l’estomac...

>> Il faudrait déjà écarter de la reproduction les sujets dont le père ou la mère, ou encore le frère ou la soeur a développé cette pathologie. Ne plus faire reproduire si un sujet de la descendance a développé cette pathologie

 

>> Eviter le recours à l'alimentation sèche , préférer la viande crue avec des morceaux suffisamment gros pour que le chien puisse mastiquer lentement.

 

>> Fractionnner les repas et ne pas mouiller les croquettes si vous recourez à ce type d'alimentation pourtant déconseillé

 

>> Mettez à disposition de votre chien de l’eau en continu durant toute la journée et pas seulement après un repas. L’absorption d’une grande quantité d’eau en une seule fois entraîne un gonflement de l’estomac et constitue donc un facteur du SDTE. Lors de grandes promenades en période de chaleur, préférez lui donner de l’eau par petite quantité et régulièrement plutôt que de temps en temps et en grande quantité.

 

>> Offrez un environnement calme à votre chien lors de la prise de ses repas. Le stress et l’anxiété au moment des repas peuvent favoriser le SDTE. Si vous avez plusieurs chiens ou animaux, veillez à ce que chacun puisse manger sa ration sans contrainte ni rivalité. Attention également aux enfants ou invités qui viendraient perturber son repas.

 

>>Un repas copieux avalé trop rapidement est également un facteur de risque. Beaucoup de chiens sont gloutons !

 

>> Ne surélevez pas sa gamelle de nourriture. Cette position pour le chien lors de l’absorption de nourriture n’est pas physiologique et cela favorise l’aérophagie, ce qui serait un facteur de risque d’après les observations.

 

>> Evitez un maximum de le nourrir deux heures avant ou après un exercice intensif comme la pratique d’un sport ou tout simplement une sortie durant laquelle le chien aura beaucoup couru et se sera bien dépensé.

 

© CCDP-LYON

Nous contacter pour plus d'informations

06 71 12 97 57

04 72 48 45 74

 

Adresse Terrain & Cabane

Départementale 306

69720 SAINT LAURENT DE MURE

Réseauter avec nous

  • youtube-square
  • flickr-square
  • Facebook Social Icon