1.Les maladies transmises par les tiques

La piroplasmose canine

Elle se caractérise par une anémie, une atteinte du système immunitaire, et une altération de la coagulation sanguine. C’est une maladie mortelle.

Signes cliniques

Les signes cliniques les plus courants sont: une forte fièvre, avec fatigabilité, et perte d’appétit. Vous pourrez aussi observer des tiques sur votre chien, ainsi que des urines foncées et une modification de la couleur de ses muqueuses (gencives, conjonctives).

Traitement

La prise en charge par votre vétérinaire doit être la plus précoce possible. Le premier but du traitement de la piroplasmose est de stopper l'anémie et de supprimer le parasite. Dans les cas compliqués, des soins intensifs spécifiques doivent être prodigués. Chez les animaux les plus atteints, une transfusion sanguine peut même s'avérer nécessaire. Sachez que cette maladie peut également être à l’origine de séquelles (insuffisance rénale notamment), contre lesquelles il sera particulièrement difficile de lutter. La prévention est donc le meilleur moyen de protéger votre animal contre cette maladie.

Prévention

Il existe deux méthodes essentielles et complémentaires pour protéger votre chien contre les maladies transmises par les tiques.

Pour la piroplasmose, un vaccin existe: vous pouvez ainsi faire vacciner votre chien contre la piroplasmose dès l’âge de 6 mois. Votre vétérinaire pourra vous conseiller de faire vacciner votre chien au moyen d’un vaccin protégeant contre les souches présentes en France du parasite à l’origine de la maladie, Babesia canis.

Le vaccin contre la piroplasmose est un vaccin destiné à protéger contre la maladie, il ne protège pas contre les tiques. Or les tiques peuvent transmettre d’autres maladies que la piroplasmose. Lors des promenades ou des vacances, il est donc important de protéger votre chien contre les tiques et de vérifier son pelage après chaque sortie. Si vous pouvez retirer les tiques dans la journée de leur fixation, cela aide à prévenir la transmission de maladies. Vous pouvez utiliser des produits antiparasitaires externes: par exemple il existe un collier contenant de la deltaméthrine qui permet de prévenir l'infestation par les tiques pendant 6 mois.

La maladie de Lyme
    La maladie de Lyme est occasionnée par une bactérie spirochète -Borrelia burgdorferi- transmise par les tiques (Ixodidés) et leurs larves. Cette infection septicémique grave touche non seulement les chiens mais également l'homme et d'autres animaux.
    Les régions infectées sont de plus en plus nombreuses. Les promenades dans les bois sont les principales occasions de contamination par morsure de tique.
    Les premiers symptômes passent souvent inaperçus chez le chien. Après plusieurs mois, l'animal peut présenter un cortège de signes peu évocateurs qui rendent le diagnostic très difficile: boiterie, fatigue, atteinte nerveuse, cardiaque, rénale etc. Une prise de sang ciblée permet de confirmer la suspicion du praticien.
    Un vaccin est disponible, dirigé contre certaines souches de cette bactérie. Il complètera l'application régulière d'un antiparasitaire externe efficace.

L'Ehrlichiose

L’ehrlichiose est une maladie parasitaire transmise par les tiques. Elle se caractérise par une anémie, une atteinte du système immunitaire, et une altération de la coagulation sanguine. C’est une maladie mortelle, tout comme la piroplasmose.

Quels sont les animaux exposés ?

La maladie est particulièrement représentée en Amérique du Nord et en Amérique du Sud, ainsi qu’en Europe. En France le bassin méditerranéen et la Vallée du Rhône sont touchées. On la trouve aussi en Asie et en Afrique.

Signes cliniques

La maladie peut être aiguë, subaiguë ou chronique.

La phase aiguë commence par de la fièvre, une anorexie, des vomissements, une augmentation de taille des ganglions, et des saignements. Cette phase peut durer jusqu’à quatre semaines. Peu de chiens survivent à cette première phase.

En fonction de l’espèce et du statut immunitaire, une phase subaiguë puis chronique s’installe ensuite. Parmi les symptômes chroniques les plus marqués on observe des saignements de nez, des signes neurologiques, une inflammation rénale et de l’arthrite. La plupart des chiens ne survivent pas. Les Bergers Allemands sont particulièrement sensibles à l’infection.

Prévention et contrôle

Si vous habitez ou partez en vacances avec votre chien dans une zone à risque, il est vital de protéger votre chien contre les tiques, et de vérifier après chaque sortie son pelage. Si vous pouvez retirer les tiques dans la journée de leur fixation, cela aide à prévenir la maladie. Un collier contenant de la deltaméthrine permet de prévenir l’infestation pendant 6 mois.

2.Les maladies transmises par les moustiques

La Leishmaniose canine

Voyager sur le pourtour méditerranéen expose votre chien au risque de contracter une maladie grave transmise par la piqûre d’un moucheron appelé phlébotome. Cette maladie est la leishmaniose. C’est une maladie parasitaire qui touche également l’Homme, et qui est très répandue dans le monde.

 

Quels sont les animaux exposés ?

Tous les chiens qui voyagent ou habitent sur le pourtour méditerranéen peuvent attraper cette maladie.

 

Comment se transmet la leishmaniose ?

La maladie est due à un parasite microscopique appelé Leishmania infantum, transmis par la piqûre d’un moucheron, le phlébotome. Les chiens peuvent être piqués jusqu’à 100 fois par heure pendant la saison d'activité de ce moucheron, de mai à septembre.

Quand un moucheron infecté pique un chien, les parasites sont déposés à la surface de la peau. Une petite lésion appelée chancre apparaît, habituellement sur une oreille ou sur le museau. Le parasite envahit ensuite les cellules du chien, se dissémine dans les organes internes et commence à altérer le système immunitaire.

 

Signes cliniques

Les signes cliniques de la maladie sont très variables et dans certains cas ne se manifestent que plusieurs années plus tard. Les chiens atteints ont de la fièvre, perdent leur poils (en particulier autour des yeux), maigrissent et peuvent présenter des lésions de la peau et des griffes. Ensuite les organes internes sont atteints : on observe par exemple une anémie, une atteinte des articulations, des yeux et des reins.

 

Prévention et contrôle

Le traitement de la leishmaniose est compliqué et ne permet pas de se débarrasser totalement du parasite. C’est pourquoi la prévention est essentielle. Vous pouvez protéger votre chien des attaques de phlébotomes pendant leur saison d’activité, par exemple en utilisant des colliers à base de deltaméthrine, qui permettent aussi une protection contre les tiques.

 La Dirofilariose

La dirofilariose est une maladie parasitaire principalement présente dans le sud de la France, en Espagne, en Italie et sur le pourtour du bassin méditerranéen. La transmission de la maladie est assurée par différentes sortes de moustiques qui transportent les larves du ver parasite.

Quels sont les animaux exposés ?

Les chiens à risque sont les chiens vivant ou voyageant sur le pourtour méditerranéen.

Comment se transmet la dirofilariose ?

Les larves de ce ver (qui parasite le cœur au stade adulte) sont présentes dans le courant circulatoire et peuvent être transmises au chien par une simple piqûre de moustique.

Le cycle de développement du parasite suit différents stades :

• les adultes vivent dans le ventricule cardiaque droit.
• les larves passent dans le sang du chien et le moustique ingère les larves lors de son repas sanguin
• au bout de 10 à 30 jours la larve infectante gagne les glandes salivaires du moustique. Ainsi quand le moustique pique un autre chien, il transmet la larve infectante.
• la larve migre ensuite dans l’organisme du chien pendant des mois avant d’atteindre le cœur. Elle se transforme en adulte en trois mois.
• Le processus se répète ensuite dans le même ordre

Signes cliniques

La dirofilariose est à l’origine de lésions créées par le ver adulte lorsqu’il migre dans les vaisseaux pulmonaires du chien. Les vaisseaux sanguins se congestionnent puis fibrosent.

Quand les vaisseaux diminuent de diamètre, le flux sanguin est réduit et la pression augmente. Progressivement, l’augmentation de pression conduit à une insuffisance cardiaque.

Les signes cliniques prennent parfois plusieurs années avant d’être visibles. La maladie se manifeste alors par une toux faible, une fatigabilité, une faiblesse, une perte de poids et d’état général. Finalement l’insuffisance cardiaque survient, et entraîne la mort en 3 à 12 mois.

Contrôle et prévention de la dirofilariose

Le traitement médical est difficile et délicat. En ce qui concerne la prévention, il existe des colliers à base de deltaméthrine qui préviennent les piqûres de moustiques pendant 6 mois.

© CCDP-LYON

Nous contacter pour plus d'informations

06 71 12 97 57

04 72 48 45 74

 

Adresse Terrain & Cabane

Départementale 306

69720 SAINT LAURENT DE MURE

Réseauter avec nous

  • youtube-square
  • flickr-square
  • Facebook Social Icon